Tilkee : Prospecter n’a jamais été aussi simple et efficace.

L'équipe Tilkee presque au complet... L'équipe Tilkee presque au complet...

La prospection commerciale est l’étape la plus importante pour développer son chiffre daffaires, et ce, quelle que soit la taille de votre entreprise.

A moins d’être sur un marché de niche au sein duquel vous êtes déjà connu, ce n’est que par la prospection commerciale que vous pourrez :

•       Augmenter votre chiffre d’affaires sur les clients existants.

•       Développer un portefeuille clients plus important.

•       Optimiser votre ratio CA/client.

Oui mais la prospection c’est souvent avoir l’impression de taper dans le vide. Alors plutôt que de baisser les armes, équipez vous de l’outil ultime du commercial 2.0.

 

TILKEE : La nouvelle solution digitale, véritable innovation dans la relation commerciale.

Tilkee est un logiciel web innovant, permettant à chaque utilisateur, dhéberger et de suivre ses propositions commerciales.

Parce qu’une vidéo vaut mieux que de longs discours :

Présentation de Tilkee from Tilkee on Vimeo.

La relance commerciale n’est plus un art… Mais une science !

 

Rencontre avec Sylvain Tillon, Co-Fondateur de Tilkee qui s’est confié sur l’innovation au service du marketing :

  • Qu’est ce qui t’a poussé à entreprendre à 21 ans?

 Déjà une belle opportunité avec Lucyf’hair (des bijoux pour cheveux) qui a su séduire l’Oréal. Le défi était bien plus marrant que de partir en stage photocopieuse dans une grande boite. Et comme j’avais fait pas mal de petits boulots, je savais ce que je voulais faire très rapidement : être indépendant.

 

  • Avec Sydo (une société de conseil en pédagogie créée en 2009) tu suis toujours sur cette même lancée, celle de rester indépendant ?

Oui entre autre, mais aussi parce que les opportunités professionnelles ne m’attiraient pas et Sydo était un moyen pour moi de travailler autour de ma propre passion et d’être fidèle à ma vision du travail.

 

  • La pédagogie joue un rôle dans tes démarches ?

A 25 ans, je suis devenu prof’ à EMLyon un peu par hasard. On m’a offert l’opportunité d’animer des cours sur l’entreprenariat et l’évaluation de startup. Une véritable révélation. J’ai ensuite enchaîné avec des cours du soir pour adultes en difficulté, des interventions en collège…

J’adore transmettre !

 

  • En parallèle de tes différentes activités d’entrepreneurs, tu joues les blogueurs ( www.sylvaintillon.com), un blog comparable à un journal de bord, ça te permet de t’y retrouver?

 Oui, au départ c’est une démarche de carnet intime, j’y racontais des tranches de vie. Ça me permettait de me souvenir de toutes les étapes, parce qu’il est vrai que dans l’action on a tendance à oublier.

Aujourd’hui, c’est aussi pour partager mes bons plans, mes erreurs et des conseils (notamment sur le pacte d’associés, un de mes sujets de prédilection).

 

  • C’est intéressant, on a l’impression que c’est commun à bon nombre d’entrepreneurs d’apprendre plus de ses échecs que de ses succès.

On ne sait jamais trop pourquoi on réussit, c’est un ensemble de facteurs à un instant T et c’est peu reproductible. Par contre, quand on se plante, l’introspection est indispensable ! Et il est souvent facile de trouver toutes les petites erreurs qui ont mené au gros plantage.

 

  • Dans ton blog, le premier poste sur Tilkee date déjà de 600 jours, que dirais-tu au Sylvain du passé, un conseil, une mise en garde peut être ?

A vrai dire, je ne sais pas vraiment… Avec Tilkee j’ai vraiment pris mon temps et j’ai avancé dans mon coin tranquillement.

Tant que nous n’avions pas une offre de valeur claire ni un business model validé, on a préféré ne pas se montrer. Au final, c’est payant. Pendant un an, on n’a jamais entendu parler de nous et là depuis 6 mois cette tendance s’est inversée.

Donc la seule chose que je dirai au Sylvain du passé « c’est d’être patient et d’accepter que la nouveauté ne soit pas facilement intégrée par les utilisateurs ».

 

  • Donc une application peut être reconnue géniale mais ne pas être adoptée ?

En France, il y a très peu de boites qui ont une réelle stratégie commerciale. Dans beaucoup de très petites boites (TPE), il n’y a pas de vrai commercial…

La preuve en est que 90% des TPE ne connaissent pas leurs taux de transformation (de devis en commandes) !

Pour moi, dès le début, c’était super important d’avoir des indicateurs commerciaux. J’avais planté Lucyf’Hair à cause de mon manque d’efficacité commerciale… Il ne fallait pas refaire la même erreur !

Mais comme je reste un peu fainéant dans l’âme, j’ai cherché à qualifier mes projets, non pas aléatoirement ni en fonction de l’entreprise, mais en fonction de la lecture de mon prospect. C’est comme ça qu’est née Tilkee.

 

  • La vente, c’est normalement enseigné en école de commerce ?

Non, ce n’est plus vraiment enseigné ! C’est surprenant mais cette culture se perd.

 

  • A coté vous envisagez alors des formations ?

Non, ce n’est pas notre métier ! Mais nous proposons des ateliers gratuits sur l’innovation commerciale en collaboration avec d’autres acteurs spécialistes du sujet (comme Corporama et Invox). Nous avons aussi un réseau de prescripteurs qui sont des formateurs commerciaux.

Enfin, récemment nous avons publié un livre blanc avec des conseils pour améliorer sa prospection. Il est accessible ici : www.proposition-commerciale.fr

 

  • Bientôt le marché américain, comment Tilkee s’y prépare ?

Le marché américain semble plus mâture que le marché français sur le sujet du reporting commercial. Donc on part avec quelques grandes idées… Mais nous allons surtout être à l’écoute du marché !

 

  • TILKEE serait plus adapté à un marché plutôt qu’un autre ?

Il est adapté à toute entreprise avec une stratégie commerciale claire.

Mais nous sommes les premiers à proposer ce type de solution (déterminer les prospects chauds des prospects froids en fonction de leurs comportements de lecture), donc il faut éduquer le marché.

 

  • Ta vision a long terme pour Tilkee ?

Moi à la base je suis un défricheur, j’aime bien le démarrage, les 5 premières années…
Je me donne jusqu’à mi-2018 pour en faire un hit. L’objectif est de faire que Tilkee ne soit non pas un « nice to have » mais un « must have » ! Ensuite, il faudra sûrement qu’on soit adossé à un grand du CRM ou un grand de l’intelligence commerciale pour continuer notre développement.

 

  • La question du tracking revient souvent, tu penses que ça pourrait être un frein à l’utilisation de Tilkee?

C’est vrai que le mot tracker fait peur en France. Néanmoins nous ne cherchons pas à tracker une personne mais à analyser une lecture et à s’organiser en fonction de celle-ci.
Notre valeur ajoutée ne consiste pas à « tracker » mais à aider les commerciaux à qualifier leurs projets (chauds/tièdes/froids) et à organiser leurs relances.

 

  • Combien d’utilisateurs actifs sur Tilkee aujourd’hui?

Aujourd’hui nous avons 1700 inscrits dont 500 utilisateurs actifs.

 

  • Tilkee est-elle la première application du genre sur le marché?

Oui effectivement !

Nous venons de découvrir un concurrent américain qui vient de se lancer. Il avait levé 1,7 millions de dollars avant même de sortir son application…  C’est rassurant, cela a tendance à prouver qu’il y a un marché.

  • Tilkee a donc une avance non négligeable sur son concurrent ?

Notre véritable avance est constituée par les 16 000 propositions déjà envoyés par les utilisateurs de Tilkee. Nos utilisateurs nous ont indiqué s’ils avaient gagné ou perdu ces propositions… c’est grâce à ça qu’on peut qualifier les projets et donner des conseils de relance !

 

  • Pour votre expansion et en termes de levée de fond?

Nous sommes en pleine levée de fonds… Nous attendons la lettre d’intention dans les prochains jours.
L’idéal serait vraiment de lever pendant l’été pour accélérer notre développement dès septembre.
Nous avons choisi de nous rapprocher de fonds d’investissements car ils ont plus d’expérience et sont plus qualifiés pour faire une deuxième levée de fonds, si besoin pour notre expansion aux Etats-Unis.

L'équipe Tilkee presque au complet...

L’équipe Tilkee presque au complet…

Tilkee sur le web:

Tilkee prospection commerciale