Noospher: valoriser les idées de chacun comme promesse d’innovation

Noospher

Noospher est une plateforme permettant aux internautes de partager leurs idées, lancé depuis le 08 octobre 2014 par Jean-Sébastien Wallez, Alexandre Guigues, Laurent Allard et Christophe Salvadori qui ambitionnaient d’instaurer une nouvelle façon simple et sociale pour partager leurs idées.

Et si la valorisation des idées de chacun était déjà signe d’innovation? c’est le parti pris par Noospher, le site web qui donne la parole à tous, en invitant ses utilisateurs à lancer des boites à idées et à suggérer des idées.

Avant même d’être lancé, le projet séduit !

Le 18 novembre 2013, l’équipe se voit sélectionner pour présenter son projet sur la scène du Théâtre de Paris devant trois grands entrepreneurs du web français : Marc Simoncini (Meetic), Xavier Niel (Free) et Jacques-Antoine Granjon (vente-privee.com), et le quatuor finira lauréat de ce concours.

L’aventure ne s’arrête pas là puisqu’en mars 2014, Noospher a été agréé par le Business Innovation Centre (BIC) !

Alexandre Guigues, co-fondateur de Noospher a joué le jeu de l’interview & a répondu à nos indiscrétions :

 

marcom startup appleBonjour Alexandre, peux tu me présenter ton équipe ?

Bien entendu !

Jean-Sébastien est le chef produit. Âgé de seulement 24 ans, c’est lui qui a imaginé comment digitaliser la boite à idées.
Laurent est l’artiste de la bande, il habille le site de ses peintures ! Il est diplômé de l’école supérieure d’Art et de design de Marseille.
Christophe est notre génie en informatique, c’est lui qui développe la plateforme.
Enfin, Alexandre, moi-même : je suis chargé des partenariats, du marketing et de l’administratif. J’ai choisi de quitter une carrière de 10 ans dans une banque nationale pour me consacrer pleinement à l’aventure Noospher !

L’équipe est très soudée et très complémentaire : c’est l’une de nos forces.

team_noospher

 

marcom startup appleQuelle opportunité représente la boite à idées pour des professionnels tels que des managers, RH ?

Dans le cadre d’une entreprise, il est souvent difficile pour les décideurs de recueillir les suggestions de leurs équipes. Un employé de premier niveau qui pourrait avoir une bonne idée pour améliorer la productivité d’une entreprise n’a souvent que peu d’opportunités pour la faire entendre : faut-il convaincre le N+1, qui doit défendre l’idée auprès du N+2? Les idées sont souvent perdues car aucun outil n’a actuellement vraiment été conçu exclusivement pour cela, excepté la boite à idées !

 Sur Noospher, les boites à idées sont un peu originales puisqu’elles sont « intelligentes ». En effet, grâce à la participation des utilisateurs (approbations, commentaires), les meilleures idées vont pouvoir jaillir spontanément de la boite à idées.

 Nous pensons que les décideurs en entreprise, managers ou RH, peuvent également tirer profit de cet outil : Noospher rend accessible, de manière privée, les idées des salariés d’une entreprise aux décideurs qui peuvent ensuite déterminer, grâce à un tri par catégorie et aux votes des autres salariés, des idées les plus pertinentes à mettre en oeuvre.

 

marcom startup applePeux tu nous dire un mot sur ton modèle économique ? celui ci est freemium, il serait intéressant de savoir pour quelle raison ?

Nous orientons effectivement notre modèle économique vers une solution freemium : l’inscription restera gratuite et les utilisateurs pourront lancer un nombre illimité de boites à idées et suggérer autant d’idées qu’ils le souhaitent. Le propriétaire d’une boite à idées pourra souscrire un forfait pro avec différentes fonctionnalités (analyse de données, idées sponsorisées, emailing, …) à des prix variables.

 Nous avons opté pour une stratégie B to B to C. C’est-à-dire que ce sont les clients de nos utilisateurs professionnels qui deviendront eux-même nos utilisateurs. Et plus nous aurons d’utilisateurs qui suggèrent des idées (à leurs entreprises, associations ou collectivités), plus nous pensons pouvoir attirer de nouveaux utilisateurs professionnels.

 Pour étendre cette boucle virtueuse, le modèle freemium est idéal. L’inscription reste gratuite et nous conservons une expérience utilisateur fluide et sans distractions en n’affichant aucune publicité sur le site.

 

Noospher a été sélectionnée par le WebSummit à Dublin pour participer au programme Alpha:

marcom startup applePeux tu nous parler des critères de sélection? & des opportunités que représentent un tel événement pour Noospher?

Le WebSummit, c’est le rendez-vous incontournable des géants de l’internet et des nouvelles technologies en Europe. Plus de 20 000 personnes sont attendues pendant les 3 jours : médias internationaux, les géants du secteur et les investisseurs les plus prestigieux. Les organisateurs du WebSummit étaient à la recherche des startups early stage les plus prometteuses pour le programme ALPHA.

 Nous les avons contacté dès juillet et le comité de sélection a rapidement souhaité organiser une réunion par skype : quinze minutes de pitch en anglais pour convaincre et cela s’est très bien passé ! Plus de 5000 startups ont ainsi été auditionnées et 950 ont été retenues dans ce programme ALPHA dont une soixantaine de startups françaises. C’est une vrai opportunité d’être présent à cet évènement et il nous a été offert 3 entrées et 1 stand d’exhibition.

 Nous avons également été choisis parmi plusieurs milliers de candidatures pour participer au concours de pitch de ce même congrès. Seules 200 startups (dont 100 qui ont levé moins de 1m€) vont y participer : il n’y a que 15 startups françaises et 5 du programme ALPHA.

 C’est un concours très sélectif et nous avons la chance d’y participer pour présenter Noospher sur scène face aux journalistes, investisseurs et entrepreneurs du monde entier. Mais le plus dur reste à faire !

 

marcom startup apple Souhaitez vous lever des fonds? 

Pour mettre en oeuvre notre modèle économique et développer notre équipe, nous aurons effectivement besoin de lever des fonds. Nous sommes actuellement en relation avec plusieurs business angels et je pense que nous donnerons priorité à ce mode de financement. Cependant, le crowdfunding n’est pas non plus à exclure car il permettrait de valider face au grand public le problème que nous essayons de résoudre.

 

marcom startup apple& Un potin pour les marcomiens ? 

Je tenais à ajouter que Noospher fait également partie de la trentaine de start-ups françaises regroupées au sein du collectif #alphafrenchtech qui vise à faire connaitre l’initiative FrenchTech lors du Web Summit de Dublin.

Hello Web Summit from Noospher on Vimeo.

 

 

Retrouvez Noospher sur le web:

 

 

The following two tabs change content below.
Eddina

Eddina

Social Media & R.P Strategist
Communicante amoureuse des startups ! N'est pas à côté de la plaque, c'est la plaque qui l'est !
0 comments